Inoculum de soja

Fleurs d'inoculum de soja Euralis Semences

2 méthodes d’inoculation

INOCULATION SUR GRAINES
Les bactéries nécessaires à la constitution des nodosités sont apportées sur les semences de soja. Ces bactéries sont incorporées dans de la tourbe, du liquide ou du produit rhizofilmé. Ce produit est ensuite mélangé à la semence jusqu’à obtenir une couverture homogène de la semence.

INOCULATION SUR MICRO-GRANULÉS
Les bactéries nécessaires à la constitution des nodosités sont brassées avec des microgranulés inertes. Ces micro-granulés sont ensuite déposés au sol avec la semence de soja. Nécessité d’avoir un équipement avec micro-granulateur.

L’azote absorbé par le soja a deux origines :

LE SOL
La fourniture d’azote par le sol est commune à toutes les plantes cultivées. Elle est importante en début de cycle.

LES NODOSITÉS
Ces excroissances présentes sur les racines du soja sont le lieu
de la symbiose entre le soja et les bactéries
(bradyrhizobium japonicum).

> À l’intérieur de ces nodules, les bactéries fixent l’azote
de l’air, le rendant ainsi disponible pour le soja qui fournit
le carbone nécessaire à la croissancedes bactéries.

> Comme les bactéries responsables de la formation
des nodosités fixatrices d’azote sont naturellement absentes
des sols européens, il est nécessaire de les apporter
sous forme d’inoculum.


> 70 à 80 % de l’azote utilisé par le soja est fourni
par les nodosités.